L’avocate du Diable

Je tombe aujourd’hui sur le nom d’Azazel. Le nom en hébreu signifie « Dieu a rendu fort ». Ok donc symbole de la Force.

J’apprends que c’est un ange déchu qui vit dans le désert et qui a appris aux humains l’art d’allier les métaux, de faire des armes et boucliers, de se créer des fards de beauté et tout sorte de choses qui semblent des connaissances surtout. Mais là cette connaissance monte à la tête des humains et qui devient le responsable ? Le bouc émissaire, comme il est surnommé – Azazel ! il est banni du Paradis et enfermé à perpette et damné à ce que ses yeux ne retrouvent plus jamais la lumière….

Non mais, réveillez-vous les gars ! Vous avalez une histoire pareille ? Est-ce que c’est la responsabilité d’un initiateur de connaissance du comment cette connaissance est utilisée par les autres ? Où est la responsabilité de chacun ? Et ce Dieu, est-il juste ? Moi j’ai l’impression d’un connard qui balance ses foudres et répand l’injustice dans le monde. Qui a créé cette aberration ? Et à quel but ?

Pour combien de temps vous allez gober ces histoires qui enlèvent la responsabilité de chacun, qui trouvent des boucs émissaires et qui acceptent l’injustice d’un patriarche formaté en fou ? Mais quelle différence entre ce genre de Dieu et Trump, ou Hitler ? Ne voyez-vous pas l’intention de déresponsabilisation de ce formatage ? C’est la faute du diable, si vous êtes faibles ? Si vous utilisez les armes pour détruire ? si vous faites du fard à paupières un moyen de sombrer dans le vice ?

Arrêtez de croire dans des histoires à la con qui n’ont aucune logique ou application physique dans la matière. Arrêtez d’accuser le Diable de vos conneries. Assumez-les. Et changez de tir. Non ce n’est pas la faute du diable si le monde va mal. Et Dieu n’est pas un pauvre fou qui jette des foudres dans sa démence. Vous avez gobé ces histoires étant enfant par des parents et éducateurs qui semblaient tout savoir. Eh bien réfléchissez ! Cela n’a aucun sens ni rôle éducatif, au contraire.

Alors un peu de compassion pour Azazel, s’il vous plait, qui s’est tapé toutes les conséquences de vos actes écervelés jusqu’à maintenant. Je deviens l’avocate du Diable et je demande qu’il soit déchargé de ce qui appartient aux humains, initié par les humains, à eux de l’assumer et y remédier. A chacun son fardeau. Il n’y a pas de raison. Si un Dieu existe, vaut mieux qu’il soit juste. S’il est juste, il ne peut pas blâmer quelqu’un à la place des autres.  S’il n’est pas juste, c’est peut-être lui le Diable, ou celui qui a inventé une telle image de Dieu.

This entry was posted in Mes pensées du moment, Uncategorized and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.