Le « syndrome de l’ange »

Avez-vous remarqué parmi vous des personnes qui ont un profile bien délimité d’être comme des anges non touchables par la « violence » du Monde ?

Elles ont à premier abord un profile idéal, généreuses, toujours portées sur les autres, au détriment de leur propres besoins, toujours sautant à l’aide,  préoccupées par le bien être et l’harmonie permanente des humains ?

Elles ont une vue globale de cet aspect sur Terre, qui leur tient à cœur et respectent un système morale de valeurs très précis qu’elles se sont créées à travers le temps, de ce qu’il devrait être « le BIEN ». Elles évitent tout ce qui est bien évidemment « le MAL », donc le reste de manifestation de la psyché, de la vie, de ce qui les entoure, des facettes des autres.

Les spécialistes de l’autre continent ont défini un syndrome nommé « de l’ange », sans pour autant qu’il soit classifié comme affection mentale, psychopathologie. Cela définit la somme des traits de caractère de certains individus qui peuvent être distingués clairement dans la population. Ce profile a été développé en France par le psychiatre Dr Reynaldo Perrone, et synthétisé dans son livre « Le Syndrome de l’Ange ».

Pourquoi ai-je décidé de vous parler de ce profile, aujourd’hui ?

Parce que je le trouve assez répandu, créé par des facteurs universellement repartis sur la planète et parce que cela dénote un malaise qui peut devenir dangereux à notre évolution collective, comme j’essaierai de démontrer.

Parce qu’en prenant conscience de votre fonctionnement, si jamais vous vous sentez  ce profile, vous pouvez changer, vous comprenez les pour et les contre.

L’ange devrait être sans jugement et compassionnel devant tout ce qui est. Ces anges –là, paradoxalement, ne sont pas dans un système de non-jugement, au contraire, ils évertuent obsessionnellement le bien et bannissent  le mal, histoire de pouvoir se protéger et en éliminer le danger. Ils peuvent être discriminatoires, culpabilisants, terrorisants envers ceux qu’ils estiment proférer des comportements « mauvais » selon eux, sans pour autant aller à l’affrontement direct.

Dans la perspective de ces personnes, un certain coté d’eux-mêmes, des autres, leur « souillerait » la lumière. Ils ont la nostalgie de leur pureté originelle, un fantasme d’enfance auquel ils s’accrochent, ne pouvant pas entrer dans la matière, dans le monde réel, considéré impur, en éliminant toute possibilité de passage à l’âge adulte, censé être plus nuancé que le noir et le blanc, pouvant mélanger les deux en gris, en acceptant d’être impur et ainsi pouvant transformer le monde réel avec responsabilité et puissance .

Ces personnages sont déçus par la barbarie du Monde, en se sentant au dessus d’elle. Ils se lamentent sans fin de la chute dans l’impureté du monde, qui les salit, donc ils se sentent impuissants.  Ils fonctionnent en projetant sur les autres leur fantasmes, et tant que vous êtes l’objet de leur amour, tout va merveilleusement, mais dès que vous émettez la moindre objection de la fusion initiale ou que vous sortez de leur modèle d’amour, vous devenez ‘impur », ils se sentent obligés de vous éliminer sans hésitation de leur monde sous peine de le salir. Et si vous avez une « impureté », ils considèrent que TOUT est pourri, comme une pomme qui a un ver et qu’ils jettent en entier, par peur de se pourrir leur entièreté.  Ce sont ces personnages qui avortent une thérapie quand vous leur parlez d’intégrer leurs traumas, leur « ombre ». Ce sont ces amis qui vous quittent sans crier gare, en silence, du jour au lendemain.

Ce profile a eu un passé où il a été réprimandé dans sa capacité de manifester son agressivité, ou bien il a conclu en témoignant d’une agressivité canalisée vers la violence, qu’il va falloir castrer sa propre agressivité, car elle est à tous les coups dangereuse.

Ce sont des profils qui ont été abusés sexuellement ou moralement en enfance précoce, ou été menacés de l’extermination s’ils résistent à l’obéissance. Souvent leur éducation est imprégnée d’un formatage religieux ou à des hautes figures vibratoires comme Dieu, les anges ou d’autres maitres de sagesse absolue, gourous, qu’il faut absolument suivre pour son salut (la seule solution possible donc au salut).

Un trait très clair qui ressort chez tous est l’incapacité de canaliser d’une façon contrôlée et équilibrée leur agressivité, ce qui les empêche de s’affirmer en groupe, aller à l’affrontement, transformer un conflit, négocier un poste, délimiter leur territoire etc.

Le « syndrome de l’ange » est donc une difficulté à s’affirmer, à s’opposer à autrui pour sublimer la représentation qu’on a de soi-même.

Les conséquences sont un malaise d’affirmation et de réalisation en plein potentiel dans la vie, choisir des postes moindres, se cacher, se diminuer, ainsi qu’une perte notoire de confiance et d’estime de soi,  valeurs qui s’amplifient toujours avec l’affirmation de sa position.

L’ange se considère par la suite au-dessus des autres, du bien et du mal.  Il se retire dans sa tour d’ivoire, son monde virtuel, où tout est intact, c’est le paradis initial.

C’est dans ces deux traits que le déséquilibre commence. La condescendance (je suis au dessus des autres et de la barbarie du monde) et je ne réagis plus de façon directe au conflit.

Les personnes atteintes du syndrome de l’ange sont socialement bien intégrées et ont plutôt réussi. Mais dès qu’il faut entrer en conflit, résister, défendre sa place, elles ont tendances à se recroqueviller, à s’isoler, se réfugier dans une position de « pureté », compromettant ainsi leurs chances de faire admettre et accepter leur talents.

Trop d’agressivité peut vous nuire, mais pas n’être pas agressif nuit également ; c’est souvent l’entourage qui souffre de cette attitude et qui en exprime le malaise.

Un manque d’agressivité qui pose problème

Thomas d’Ansembourg constate dans ses ateliers de communication non violente qu’il y a :

  • d’un côté des participants qui ne peuvent s’exprimer sans prendre le pouvoir et agresser.
  • de l’autre des participants qui ne peuvent recevoir la colère d’un autre sans être tétanisés

Trop ou pas assez agressifs, les deux attitudes ne favorisent guère la relation. Il faut aussi savoir s’opposer pour ouvrir un vrai dialogue et faire de vraies rencontres.

Nous nous trouvons donc devant des profils qui ne peuvent pas se friter d’une façon constructive, créant le feu d’artifice pour l’évolution dans une intelligence collective.

Ces profils ont à faire un travail de prise de conscience d’abord de leur vrai pouvoir qui est castré par un conditionnement du passé (qui peut se déprogrammer facilement avec les méthodes de thérapie brève aujourd‘hui – je ne cite que quelques unes, l’hypnose, l’EFT, l’EMDR,  la kinésiologie).

Il est essentiel qu’ils aillent vers une vision positive de l’agressivité, qui leur permettra d’accéder à la résilience.

La résilience est, pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec ce terme inventé par  Dr Boris Cyrulnik, la capacité de rétablir l’harmonie dans le monde, tout en s’affirmant.

La résilience n’existe pas sans agressivité, selon Dr Reynaldo Perrone, qui a dédié toute sa vie à l’étude de l’agressivité chez les individus.

Il est donc important de comprendre l’enjeu : la condescendance élimine la possibilité de transformation de l’intérieur. C’est chez les autres, pas chez moi. Si je suis au dessus du mal, je ne participe pas au monde et donc je ne le transforme pas.  Je commence à le transformer en l’acceptant exister, en moi d’abord. Je ne suis pas au dessus des autres, je suis et je puise les mêmes forces inconscientes que les autres.

A la différence des certains, je commence à les transformer, pour l’effet visible autour de moi, je crée l’harmonie autour de moi, comme résultat de mon processus d’harmonie intérieure, visible à l’extérieur en miroir.

Bien évidemment, aller au conflit devrait se faire dans le respect de la liberté de l’autre et de ses valeurs. Quand l’humain se soucie de ces valeurs, la canalisation équilibrée de son agressivité devient juste une question de peu de temps. J’en témoigne !

Je vous encourage donc :

  1. de sortir de l’impuissance de cet ange qui se lamente et qui ne se souille pas ;
  2. de guérir vos blessures inconscientes éventuelles,  qui vous justifient le blocage de l’agressivité, sous prétexte que si vous la lâchez, vous allez tuer quelqu’un. Les blessures se réparent et une fois réparées, ce prétexte sera juste une histoire qui se raconte, je peux vous témoigner des milliers de personnes qui ont pris leur énergie vitale en main ;
  3. de prendre le taureau de votre agressivité par les deux cornes et commencer à l’expérimenter, jusqu’à ce que vous soyez contents de votre comportement dans le groupe ;
  4. d’être convaincu qu’ainsi faisant, vous nous aidez tous à accéder à une étape supérieure de conscience affirmée, où nous pouvons créer non pas la pensée unique, mais les unicités qui se fritent constructivement pour créer un monde meilleur et plus riche, où chacun aura contribué.

Je nous vois, dans l’avenir, des lotus qui sortent la fleur de l’eau et qui forment un réseau de lotus qui propulsent l’humanité par la suite. Soyez un de ces lotus qui auront sorti la tête de l’eau !

Posted in Mes pensées du moment, Uncategorized | Tagged , , , , , , , , , , , , | Leave a comment

Message de Marie Madeleine pour le 22 juillet 2016

« Quand la lumière touche votre cœur, votre cœur devient lumière.

Soyez cette lumière, que nous appelons christique, qui représente une aspiration d’être sublime, qui se transpose dans la matière.

Soyez sublimes. Vous êtes destinés à l’être et il est maintenant à votre portée, de l’être.

Quand l’humain comprendra qu’il a été destiné à être le Père , le Fils et le Saint Esprit en même temps, il commencera à incarner la sainte trinité.

Vous êtes en parti des couples. J’ai un message particulier pour vous. Les couples sont des trinités en incarnation, censés manifester la création divine.

Votre couple se manifeste en vous et à l’extérieur de vous. Vous portez la lumière qui fertilise le monde.

Vous êtes des couples divins incarnés pour manifester cette gloire divine sur le plan terrestre, comme nous l’avons fait à l’époque, avec mon bien -aimé.

Vous êtes tous des bien-aimés. Rappelez-vous d’où tout a commencè, et ce que nous voulons apporter sur Terre, encore et encore.

La vérité est en vous. Est est là, elle vous parle, elle est claire, elle est volonté divine.

Écoutez-la, libérez-la, manifestez-la comme votre évidence.

Soyez divins, simplement vous. Je suis avec vous, je vous porte dans mon cœur, vous me portez dans le votre.  Je souhaite votre sublime et je vous soutiens pour l’accomplir.

Partez répandre l’évidence divine dans les quatre coins du monde.

Vous êtes des ambassadeurs divins; vous en portez le sceau sacré.

L’agneau purificateur se manifeste en vous,  prenez vos aspirations avec honneur et portez-les avec grâce.

Je vous aime, profondément.

Les anges qui sont avec moi souhaitent vous dire, à travers moi, qu’ils vous aideront toujours, vous pouvez compter sur eux. Et vous pouvez compter sur vous. Vous êtes des filles et des fils de Dieu. Dieu est en vous, relayez-vous sur sa présence, comme une évidence, tout sera accompli par sa grâce.

Portez-vous bien , filles et fils de Dieu. Aimez le Monde, aimez-vous.

Nous vous aimons, jusqu’à la fin des temps.  AMEN. »

Marie-Madeleine et les anges de la Main de Dieu .

Posted in Mes pensées du moment, Uncategorized | Tagged , , , , , , , , , , , | Leave a comment

Les dix commandements paradoxaux

Voici une collection de clichés qui sont des fois vrais (vous aurez remarqué la sortie de la généralisation).

Les dix commandements paradoxaux
________________________________________
1. Les gens sont déraisonnables, illogiques et égocentriques.
Aimez-les quand même.

2. Si vous êtes désintéressé, les gens vous prêteront des motifs égoïstes et calculateurs.
Soyez désintéressé quand même.

3. Si vous réussissez, vous gagnerez de faux amis et de vrais ennemis.
Réussissez quand même.

4. Le bien que vous faites aujourd’hui sera oublié demain.
Faites le bien quand même.

5. L’honnêteté et la franchise vous rendent vulnérable.
Soyez honnête et franc quand même.

6. Ceux qui voient grand peuvent être anéantis par les esprits les plus mesquins.
Voyez grand quand même.

7. Les gens aiment les petits gens, mais préfèrent suivre les puissants.
Luttez pour les petits gens quand même.

8. Ce que vous avez mis des années à bâtir peut être détruit du jour au lendemain.
Bâtissez quand même.

9. Les gens ont besoin d’être secourus, mais certains se retourneront contre vous si vous les aidez.
Aidez-les quand même.

10. Si vous donnez au monde le meilleur de vous-même, vous risquez d’y laisser des plumes.
Donnez le meilleur quand même.
——————————————————————————–
Si vous suivez les Dix commandements paradoxaux, vous serez libre. Ces principes ne relèvent pas du pessimisme.

Dans ce monde de folie, ils figurent une sorte de « déclaration d’indépendance ».

Affichez-les comme un rappel permanent de cette prise de position.

À compter de ce jour, faites ce qui vous semble juste et bon, parce que cela revêt désormais un sens.

Dès lors que vous agissez selon vos valeurs, que vous pouvez donner une signification à votre existence sans attendre d’approbation extérieure, vous êtes libre.

Libre d’agir en fonction de votre conscience, que les autres vous apprécient ou non.

Libre d’être qui vous êtes vraiment.

Libre de remplir la mission à laquelle vous êtes destiné.

Libre de mener une vie cohérente dans un monde des fois absurde.

Et cette liberté vous procurera le bonheur le plus profond que vous ayez jamais connu.

Posted in Mes pensées du moment, Uncategorized | Tagged , , , , , | Leave a comment

“Des larmes, des larmes oisives” Alfred Lord Tennyson

Des larmes, des larmes oisives, j’ignore ce qu’elles veulent dire,
Des larmes du fond d’un désespoir divin
S’élèvent dans le  cœur et se rassemblent dans les yeux,
Contemplant les champs d’automne heureux,
Et en pensant aux jours qui ne sont plus.

Frais comme le premier faisceau brillant sur la voile,
Faisant venir nos amis du bas-monde,
Triste comme le dernier qui rougit sur quelqu’un
Qui coule avec tout ce que nous aimons sous le pont;
Si tristes, si frais, les jours qui ne sont plus.

Ah, triste et étrange comme à l’aube sombre d’été
Le premier trille  d’oiseau mi-éveillé
Pour des oreilles mourantes, allant aux yeux mourants
Le vantail grandit lentement place à la lueur;
Si tristes, si étranges, les jours qui ne sont plus.

Chers comme les baisers-souvenir après la mort,
Et doux comme ceux des fantasmes désespérés feints
Sur les lèvres qui sont pour les autres; profonds comme l’amour,
Intenses comme l’initiale ardeur, et sauvages de tout regret;
O mort dans la vie, les jours qui ne sont plus!

Posted in Mes pensées du moment, Uncategorized | Tagged , , , | Leave a comment

Un bon conseil de Khalil Gibran….sur la relation de couple

Sur le Mariage….extrait du Prophète de Khalil Gibran

Vous êtes nés ensemble et ensemble vous
resterez pour toujours.
Vous resterez ensemble quand les blanches
ailes de la mort disperseront vos jours.
Oui, vous serez ensemble
jusque dans la silencieuse mémoire de Dieu.
Mais qu’il y ait des espaces dans votre communion,
Et que les vents du ciel dansent entre vous.
Aimez-vous l’un l’autre,
mais ne faites pas de l’amour une entrave:
Qu’il soit plutôt une mer mouvante
entre les rivages de vos âmes.
Emplissez chacun la coupe de l’autre
mais ne buvez pas dans la même coupe.
Partagez votre pain
mais ne mangez pas de la même miche.
Chantez et dansez ensemble et soyez joyeux,
mais demeurez chacun seul,
De même que les cordes d’un luth sont seules
cependant qu’elles vibrent de la même harmonie.
Donnez vos cœurs,
mais non pas à la garde l’un de l’autre.
Car seule la main de la Vie peut contenir vos cœurs.
Et tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus:
Car les piliers du temple s’érigent à distance,
Et le chêne et le cyprès ne croissent pas
dans l’ombre l’un de l’autre.
Posted in Mes pensées du moment, Uncategorized | Tagged , , , , , | Leave a comment

« Que la beauté vous bénisse » de John O’Donohue

Puisse la beauté de votre vie devenir plus visible pour vous, afin que vous puissiez apercevoir votre immense divinité.

Puisse les merveilles de la Terre vous faire émerger depuis toutes vos petites prisons secrètes et que vous mettiez vos pieds libres dans les pâturages des possibles.

Puisse la lumière de l’aube oindre vos yeux afin qui vous puissiez voir quel miracle chaque jour est.

Puisse la liturgie du crépuscule abriter toutes vos craintes et ténèbres dans le cercle de la facilité.

Puisse l’ange de la mémoire vous surprendre en temps sombre avec des cadeaux de la récolte de vos jours disparus.

Que vous ne permettiez à aucune main sombre d’étouffer la bougie de l’espoir dans votre cœur.

Puissiez-vous découvrir une nouvelle générosité envers vous-même et oser engager votre vie comme une grande aventure.

Que les voix extérieures de la peur et du désespoir ne trouvent aucun écho en vous.

Puissiez-vous toujours vous confier à l’urgence de la sagesse de votre propre esprit.

Que le refuge et la nourriture de tout le bien que vous avez fait, l’amour que vous avez montré, la souffrance que vous avez portée, éveiller autour de vous pour bénir votre vie un millier de fois.

Et lorsque l’amour trouve le chemin jusqu’à votre porte, puissiez vous ouvrir comme la terre à l’aube et pousser chacune de vos couleurs cachées vers sa source de vie.

Puissiez-vous trouver assez d’immobilité et silence pour savourer le baiser de Dieu sur votre âme et le délice de l’éternité qui vous a créé, qui vous tient et qui vous appelle et que vous connaissez peut-être malgré la confusion, l’anxiété et le vide, que votre nom est écrit aux Cieux.

Et puissiez-vous arriver à voir votre vie comme un tranquille sacrement de service qui réveille autour de vous un rythme où le doute cède le pas à la grâce de l’émerveillement, où ce qui est maladroit et tendu peut trouver élégance,  où l’espoir estropié peut trouver des ailes, et le tourment entre enfin dans la grâce de la sérénité.

Que la divine beauté vous bénisse.

Posted in Mes pensées du moment, Uncategorized | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a comment

Avant de parler….

« Avant de parler, considère:

En premier, ce que tu as à dire,
En second, pourquoi le dire,
En troisième, à qui le dire,
En quatrième, de qui tu le dis,
En cinquième, ce qui résultera de ton dire,
En sixième, quel bien proviendra de ton dire,
En septième, qui écoutera ce que tu as à dire,
Mets tes paroles sur le bout de ton doigt avant de les prononcer,

Et tourne-les de ces sept manières avant de les exprimer,

Dès lors, aucun mal ne surgira jamais de tes paroles. »
Transmission orale d’un barde celte
Posted in Mes pensées du moment, Uncategorized | Tagged , , , | Leave a comment

Partie 2 : La libération des égrégores déviés de l’humanité

Dans un article précédent, nous avons vu que les égrégores sont des champs collectifs que les humains entretiennent depuis la nuit des temps, ou qu’ils ont créés à des moments bien particuliers dans l’histoire de l’humanité.  En voici le lien :

http://hypnose.eveil.free.fr/blog/index.php/2015/10/20/les-creations-collectives-mode-demploi-dabord-les-cages/

Que l’enfant qui arrive dans le Monde baigne et aspire comme une éponge jusqu’à 6 ans toutes les croyances de ses parents, de son clan, de sa région, et qu’il aura à remettre en question une fois devenu grand et autonome. D’où l’importance de préserver la liberté d’expression chez les enfants, afin qu’ils puissent être autonomes un jour.

Nous allons découvrir, dans ce nouveau chapitre, comment la Conscience chez un être humain, l’emmène à sentir physiquement ces égrégores, les identifier et ressentir lequel est dévié.  Cette prise de conscience l’emmènera à pouvoir choisir s’il est bon pour lui de l’alimenter encore ou s’en détacher. Quand l’intention ferme de s’en libérer est émise, sa libération est juste une question de temps. Tel est le pouvoir souverain d’un être humain, créateur unique de sa réalité.

Comment « sentir » les égrégores, me demanderez-vous ? Et bien, c’est comme un champ de force, qui vous contraint, qui contient une information, qui viendra à votre esprit, comme du popcorn jaillissant sur l’écran vide de votre conscience. Pour cela, faudrait-il d’abord « faire le vide ». Je n’entrerai pas dans le sujet du comment faire le vide, il y a toute une littérature là-dessus que je vous invite à consulter.

Quand vous faites le vide, vous entendrez votre pensée pure vous dire de quoi s’agit-il. Comme un sous-titrage, depuis votre dimension de sagesse, du sens des choses.

Certains l’appelleraient clairvoyance, clair-audience, ou je ne sais quoi encore, moi j’appelle ce sens la Conscience. La conscience de ce qui se passe réellement, dans le Monde, derrière le rideau de nos voiles et brides, derrières nos croyances et notre « petit bougre ». Derrière, il y a un Monde saisissable depuis notre observateur, notre sage, un monde « réel » selon Bouddha et d’autres sages, un monde qui est accessible à tous.

Voici ce que j’ai trouvé comme égrégores déviés, que nous alimentons tous dans une certaine mesure, et selon votre région où vous êtes nés, davantage certains que d’autres. A chacun de s’identifier les siens. Les voici :

Égrégores déviés dans l’humanité

La Meute

L’égrégore qui fait croire que plus on est nombreux, plus on est fort. Très sanguinaire, il va considérer dangereux celui qui est trop différent de ses règles et essayer de le faire rentrer dans les rangs et si cela n’est pas possible, l’exterminer. Ses règles du jeu : la soumission au dominant.

La Condescendance

L’égrégore qui pousse à croire que les autres sont tous des idiots, tout en se sentant supérieur. Se voir au-dessus de tout le monde.

La Jalousie / Envie

L’égrégore qui se nourrit de la jalousie ou de l’envie. Il n’aime pas les gens qui vivent dans la joie ni qui réussissent dans la vie.

L’Empressé

L’égrégore qui se nourrit d’une forme de stress biologique en exécutant les tâches avec précipitation. Amène l’être humain à accélérer tout ce qu’il fait dans les moindres détails.

Le Contradicteur

L’égrégore qui manipule en termes de contradiction. Il contredit à propos de tout et de rien. Il aime couper la parole pour se montrer supérieur.

Le Sans Limite

L’égrégore qui pousse à manger ou consommer des substances (alcool, drogues)  sans pouvoir s’arrêter.

La Médiocrité

L’égrégore qui nourrit la médiocrité. Se sentir petit, minable et bon à rien. Cela peut se référer aussi à une personne qui se pense supérieure. L’illusion véhiculée : la sécurité : je suis comme les autres, donc ils m’aimeront. Je ne sors pas en évidence, donc je ne dérange personne.

La Maladie et la Mort

L’égrégore qui se nourrit de la peur  de ne pas guérir, du non-mérite d’être sain en allant jusqu’à la mort même.

La Colère et la Frustration

L’égrégore qui se nourrit de la colère et de la frustration.

Le besoin d’avoir raison

L’égrégore qui pousse à agir pour avoir raison ou de contre-argumenter pour montrer qu’on a raison.

La Peur

L’égrégore qui se nourrit par une peur irrationnelle, par la peur des événements ou par la peur de quelqu’un, des animaux, des insectes, de l’avenir, etc. Il se nourrit aussi de l’insécurité.

Le Laisser-aller

L’égrégore qui se nourrit de la dégradation du corps physique à travers l’alimentation (malbouffe), encourage à boire de l’alcool, fumer la cigarette et à consommer de la drogue.

L’abus et la violence sexuelle

L’égrégore qui pousse certains à se positionner en victime de la maltraitance sexuelle, en allant jusqu’au viol, tortures, excision, mutilations.  Il va ensemble avec la culpabilité et le sacrifice.

Se Voiler la Face

L’égrégore qui amène à vivre d’espoir en essayant de faire croire que tout est beau et merveilleux, tandis que c’est tout à fait le contraire. Mentir les autres. Se mentir à soi-même.

La non-reconnaissance

L’égrégore qui se nourrit de la peur d’être rejeté ou de ne pas être reconnu. Il se nourrit de la non-transparence.

Le Fatalisme

L’égrégore qui fait vivre continuellement un état de fatigue, le découragement, la désolation, le sentiment d’être une victime.

Paraître/Séduction

L’égrégore qui  se nourrit du paraître. Il force à dépenser ou à consommer. Il aime séduire par l’apparence.

Appauvrissement/ Pénurie

L’égrégore qui se nourrit de la pauvreté matérielle et de la pénurie, de la croyance qu’il n’y aura pas pour tout le monde et il faut se contenter donc de peu. Il peut parfois inciter à plagier ou à voler.

Domination sexuelle

L’égrégore qui amène à dominer et à abuser un autre au niveau sexuel. Il se nourrit de la luxure. Cet égrégore peut inciter jusqu’au viol.

Le Sécréteur

L’égrégore qui touche le système endocrinien, transpiration, sécrétion, main moite, main froide, gêne, timidité et il peut même faire bégayer.

Foirer

L’égrégore qui amène les personnes à être toujours au mauvais endroit au mauvais moment, à choisir le pire comportement dans une situation  ou à être constamment à la recherche de quelque chose d’inatteignable.

La Culpabilité

L’égrégore qui aime rendre l’autre coupable dans le but de le manipuler, le contrôler ou se nourrir de sa souffrance, ou se sentir coupable comme réparation d’un conflit et s’infliger des punissions par la suite.

L’Intolérance

L’égrégore qui se nourrit de l’intolérance ou de l’irritabilité, qui surcharge le système nerveux et provoque l’angoisse et le stress.

Le Retardataire

L’égrégore qui se nourrit du fait de se sentir coupable lorsqu’on est en retard et nous pousse à prendre la mauvaise direction.

Le repenti

L’égrégore qui pousse les gens à se flageller « Je suis un pauvre pécheur »  et comme je suis fondamentalement mauvais, j’ai besoin de me repentir pour paraitre devant les yeux de la divinité (et du sublime). Incite à la petitesse humaine en prêchant la fausse humilité. Sous-entend que la divinité n’est pas dans l’être humain mais à l’extérieur de lui et assez inaccessible. Il faut s’expier pour y avoir accès. Dégrade la dignité et le pouvoir personnel créateur de l’humain venu avec une mission à accomplir sur Terre.

Le sacrifice

L’égrégore qui fait croire qu’il faut un sacrifice pour avoir quelque chose de grand, de puissant, d’exceptionnel, qu’il faut se sacrifier pour les autres sinon on est égoïstes,  que le sacrifice est une vertu et que c’est le prix à payer des fois pour la paix, la santé, le bonheur, la puissance .  L’égrégore étant alimenté par les rituels, nous identifions de multiples  rituels de sacrifices de sang dans la magie noire, mais aussi dans toutes les pratiques religieuses, comme l’agneau pascal dans le christianisme, le rituel halal chez les musulmans,

Le A quoi bon

Cet égrégore vous pousse à abandonner tous vos rêves d’enfant, toutes vos aspirations car c’est impossible,  dit-il, de l’accomplir dans ce Monde, cela  ne se passe pas comme prévu, cela nous fait trop souffrir d’espérer, donc à quoi bon ? Vaut mieux abandonner tous ce qui était important pour nous ; comme cela, on ne souffrira pas. Mais on ne s’accomplira pas non plus.

Ne fais pas de vagues car ce n’est pas humble, c’est égoïste, arrogant, orgueilleux.

Je ne fais pas de vagues, je ne m’exprime pas de façon individuelle, je n’expose et je n’ose pas manifester mes aspirations dans la vie. Donc je ne réalise pas ma mission de vie.

La peur de l’inconnu

Cet égrégore pousse les gens à rester dans les schémas connus, en leur inculquant la peur des dangers du changement, de l’inconnu, en jouant la carte de l’insécurité et en leur sabotant toute intention d’évolution, tout progrès. Au moins, nous savons ce que nous avons, reste dans la cage, le danger est beaucoup trop grand pour que tu oses mêmes à y sortir.

La Solitude / Le Néant

L’égrégore qui se nourrit de la peur du vide, de rester seul, d’être rien, de découvrir que nous ne sommes pas quand nous restons seuls avec nous-mêmes et qu’il n’y aura plus rien après notre mort physique

Le Mentalisateur

L’égrégore qui tente de créer un entourage de personnes qui sont souvent dans leur mental et les amène à se croire supérieures aux autres parce qu’ils ont, intellectuellement,  plus de connaissances.

L’Impatience

L’égrégore qui fait vivre de           l’impatience par rapport à des personnes, des événements ou à des attentes.

Le Pouvoir

L’égrégore qui se nourrit de l’envie de pouvoir en donnant l’illusion de sécurité ou de supériorité à son sujet par rapport aux autres.

Je peux être sublime QUE loin du monde

L’égrégore qui donne l’illusion à son sujet que le monde est pourri et que la seule solution de s’en sortir est de se retirer dans des espaces sauvages et inhabités. Grosse illusion, impossibilité de transformer car on n’est plus connecté au monde réel.

L’Echec

L’égrégore qui fait  croire que c’est plus facile d’échouer que de réussir, qui empêche les gens de se donner tous les moyens pour s’en sortir, qui chuchote que c’est compliqué, dangereux, risqué de réussir et c’est confortable d’échouer, en donnant une sensation de soulagement  quand la personne renonce.

De toute façon je n’ai jamais voulu venir au monde

L’égrégore qui fait vivre du mal être de la personne en la faisant croire que c’est possible que quelqu’un d’autre qu’elle ait décidé qu’elle vienne ici-bas, donc elle subit cette existence et elle est coincée jusqu’à sa mort en attendant qu’à partir. Souvent ensemble avec la condescendance. Ces personnes éprouvent une supériorité en s’estimant « PURES » par rapport à la sauvagerie du monde incarné, en faisant un mélange négatif du tout en tout (nature, humains, enfants), tout est brutal, elle est trop élevée pour descendre sur Terre

Le Voyeurisme

L’égrégore qui se nourrit d’agir en voyeur sur tout ce qui excite ses sens.

Le Parvenu

L’égrégore qui se nourrit des gens qui sont parvenus et qui les encourage à vivre au-dessus de leurs moyens.

La Paresse

L’égrégore qui se nourrit de la nonchalance et de la paresse physique.

Le Contrôle

L’égrégore qui se nourrit du besoin de contrôler (soi-même ou autrui).

La souffrance

L’égrégore qui se nourrit de la souffrance humaine: physique, émotionnelle, psychique. Inclut le sadisme, le masochisme, toute forme de scarification, la torture, la mutilation, pouvant aller jusqu’au meurtre et suicide et même au delà de la mort,  laisser le gout que cela ne suffit pas.

La fidélité déviée

Je prends toutes les tares et les maladies de ma famille par amour et loyauté

Egrégore poussant le descendant  à ne pas faire le tri de son héritage afin de pouvoir s’enrichir de l’expérience de ses ancêtres, tout en menant le flambeau plus loin.  Croyances limitantes sous entendues : les descendants ne peuvent pas s’élever au delà des ascendants, ni être plus heureux, car ce serait non loyal

L’Exagérateur

L’égrégore qui se nourrit de l’exagération, soit dans une sphère ou dans une autre, autant en paroles qu’en actions.

Je n’y arriverai jamais il y a trop d’obstacles

L’égrégore qui donne l’impression à son sujet qu’il n’y aura pas d’issue ou que c’est trop dur – sensation d’être coincé et épuisé.

« Accidentalisme »

L’égrégore qui se nourrit de l’inconfort physique, causé par des incidents ou des accidents qui touchent le corps physique.

Dépendance / Attachement

L’égrégore qui se nourrit de la dépendance affective ou de toute autre forme de dépendances et attachement (matériel, spirituel etc). Inclut l’esclavage

Le Perfectionnisme

L’égrégore qui se nourrit d’un souci exagéré de bien faire,  par peur d’être jugé.

Protocole de libération d’un égrégore

Une fois que vous avez identifié les égrégores déviés que vous entretenez (vous sentez que c’est votre cas, c’est VRAI pour vous, vous savez que vous avez ce genre de comportement, que vous nourrissez ce genre de sentiments), vous pourrez décider éventuellement de vous en libérer.

Avec une méthode qui s’appelle la Logosynthèse, je vous propose de vous libérer des égrégores que vous sentez entretenir et dont vous ne voulez plus.

Cette méthode consiste à réciter à voix haute les phrases que vous allez lire plus bas, et qui va dissoudre les lignes de prédation que vous avez créées tout petits, qui permettent aux égrégores de consommer votre énergie à chaque fois que vous  émettez la croyance, l’émotion correspondante.

Afin de ne plus entretenir un égrégore,  grosso-modo vous avez besoin de redresser tout comportement déviant et croyance personnelle qui permet à l’égrégore de se nourrir de vous.

La Logosynthèse redresse justement toutes vos croyances, traumatismes du passé afin que cela ne soit tout simplement plus possible, car vous libérez le programme que vous-même vous avez créé dans le passé, dans l’enfance ou dans les moments de choque de votre expérimentation.

Pour ceux qui croient en plusieurs incarnations, j’ai rajouté la particule « dans tous les espaces-temps », cela rendra le travail global et d’autant plus efficace. Pour ceux qui ne croient pas en plusieurs réincarnations, ils peuvent quand même utiliser les mêmes phrases, car jamais vous ne créerez plus que vous ne croyez.

Il s’agit de trois 3 phrases que vous allez dire pour chaque égrégore. Les (XXX) seront remplacés avec le texte en bas que je vous conseille.

  1. Je récupère toute mon énergie imbriquée dans (XXX) et je la ramène à sa juste place en Moi;
  2. J’enlève toute l’énergie NON-MOI liée à (XXX) de mes cellules, de mon corps et de mon espace personnel et je la déplace là où elle doit vraiment être;
  3. Je récupère toute mon énergie imbriquée dans toutes mes réactions par rapport à (XXX) et je la ramène à sa juste place en Moi.

En remplaçant les  (XXX) avec ce texte :

« Toutes les lignes de prédation par rapport à l’égrégore de YYY(nommer un de la liste)et toutes les croyances limitantes que j’avais développées par rapport à cet égrégore, toutes les parts de moi-même qui ont souffert et tous les déclencheurs traumatiques de ces souffrances par rapport à cet égrégore, dans tous les espaces-temps ».

Exemple concret pour l’égrégore par exemple de L’échec

  1. Je récupère toute mon énergie imbriquée dans « Toutes les lignes de prédation par rapport à l’égrégore de L’Echec et toutes les croyances limitantes que j’avais développées par rapport à cet égrégore, toutes les parts de moi-même qui ont souffert et tous les déclencheurs traumatiques de ces souffrances par rapport à cet égrégore, dans tous les espaces-temps » et je la ramène à sa juste place en Moi;
  2. J’enlève toute l’énergie NON-MOI liée à « Toutes les lignes de prédation par rapport à l’égrégore de L’Echec et toutes les croyances limitantes que j’avais développées par rapport à cet égrégore, toutes les parts de moi-même qui ont souffert et tous les déclencheurs traumatiques de ces souffrances par rapport à cet égrégore, dans tous les espaces-temps » de mes cellules, de mon corps et de mon espace personnel et je la déplace là où elle doit vraiment être;
  3. Je récupère toute mon énergie imbriquée dans toutes mes réactions par rapport à « Toutes les lignes de prédation par rapport à l’égrégore de L’Echec et toutes les croyances limitantes que j’avais développées par rapport à cet égrégore, toutes les parts de moi-même qui ont souffert et tous les déclencheurs traumatiques de ces souffrances par rapport à cet égrégore, dans tous les espaces-temps » et je la ramène à sa juste place en Moi.

Quand vous serez suffisamment familiarisés avec la méthode, vous pouvez proposer à votre Conscience d’appliquer cette méthode à chaque fois que vous lui direz « J’applique le protocole de libération pour l’égrégore de ….choisir un de la liste). Comme cela, vous aurez un raccourci pour tout égrégore que vous identifiez et vous appliquez le protocole, en vous détachant aussi tôt.

Mais qu’est ce que cela va nous faire, après s’être libéré, me demanderez-vous ?

Eh bien, ……une immense paix, et clarté intérieure. La tempête que vous connaissez comme état permanent, certains, n’est pas VOUS ! Ce sont des égrégores que vous entretenez, que vous n’êtes pas obligés d’en entretenir, qui vous manipulent, et qui ne vous manipuleront plus ! Vous pouvez vous voir comme un oiseau qui essaie de se détacher d’une eau à pétrole, qui a du mal, mais qui avec la Logosynthèse, y arrive facilement, car c’est votre Conscience, âme, observateur, qui exécutera cette libération pour vous. Ces phrases sont adressées à votre dimension la plus sublime, la Conscience majuscule.

Pour ceux à qui mon article parle, je leur souhaite bonne libération.

Vous pouvez m’écrire pour me dire ce que cela donne.

Je vous attire l’attention que dans une partie que j’estime assez sulfureuse de la presse ésotérique, il est estimé dangereux voir périlleux (au risque de perdre même sa vie!!!?)  d’essayer de se libérer de ces égrégores. Je me demande si les gens qui alimentent ce genre de cliché n’entretiennent pas le pouvoir « incontrôlable » du MAL , comme dans les superstitions moyenâgeuses.

Sachez que je suis déjà passée par là et je me suis libérée d’une grande partie des égrégores déviés, en tout cas de la liste que j’ai identifiée au-dessus, qui est à enrichir par votre propre contribution, au fur à mesure que vous en prendrez conscience. Donc, ne serais-ce que par moi-même, je constitue une preuve vivante que cela est possible, et que vous en sortirez indemnes!!!

Pourquoi l’ai-je fait? eh bien, afin de créer sans plus être perturbée, ce qui me semble important dans la vie, afin d’accomplir grandement ma mission de vie que moi-même me suis-je donnée. Je vous souhaite d’y arriver aussi, et je suis là pour vous aider, si vous avez besoin de moi.

A bon entendeur, salut !

Posted in Uncategorized | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

Le geste à faire ABSOLUMENT dans les moments de crise

Nous sommes tous confrontés à un moment de crise. Émotionnellement, une situation hors du commun, où des gestes dépourvus de sens (comme souvent la violence humaine est, pour l’humain)  constituent la réalité, peuvent choquer les humains, en activant leur cerveau reptilien, leur cerveau de survie, sans forcément avoir une réponse satisfaisante à la réalité. Je veux dire, une solution juste, qui correspond à tous les camps, où nous nous sentons de façon écologique, en paix.

Des fois, les images que vous regardez à la télé en boucle créent des capsules traumatiques chez vous.

Chez les enfants encore plus, car l’enfant vit dans l’ici et maintenant et a l’impression que les catastrophes se reproduisent autant de fois qu’ils les voient retransmises à la télé.

Je vous conseille donc de considérer le sujet avec grand soin et conscience.

Évitez de regarder la télé quand les enfants sont dans la pièce sur des images violentes ou des messages pouvant instiguer à la peur, à la répression, à la violence.

Un geste à faire en boucle quand vous regardez la télé sur des images pareil est de se presser doucement 7-8 fois avec l’index chaque point de votre visage, buste et main qui sont indiqués dans la photo. Peut importe la main.

Tapotez vos enfants quand ils ont l’air d’avoir peur, ou ils sont tristes, apathiques, en colère. Le bût est de rendre les capsules traumatiques déjà en place (oui, chez l’enfant il y a des traumas !) ou son énergie du moment qui est en train de se figer, fluide.  Le résultat ? Les capsules se dissolvent, l’enfant (et l’adulte aussi) retrouve l’intelligence créative supérieure qui va donner un comportement JUSTE.

J’invite vivement les gouvernants de ce pays de se tapoter selon cette méthode, à chaque fois qu’ils sont en train de prendre une décision importante pour notre avenir, afin d’accéder à la conscience que cette solution devra être ECOLOGIQUE pour nous tous et pour cette planète ; ou les gens qui veulent la mort ou la vengeance ou la punition dans la violence ou la privation de droits des autres ; ou les mères qui dans leur manque de ressources trouvent que le seul choix est de frapper l’enfant quand il fait une demande par son cri, ce qui installe d’ailleurs le cycle du terrorisme chez l’humain (la force sombre exercée par un droit illusoire supérieur aux autres).

Je vous invite de vous constituer en groupes de soutien pour ceux qui n’ont pas de ressources et vous occuper d’un après l’autre, de vous donner des ressources. Tout humain se ré-humanise si vous le baignez en ressources.

Avant de vous montrer sceptiques à mes affirmations, essayez, sinon vous ne pourrez jamais soutenir d’une façon juste que vos théories soient vraies.

Une dernière pensée pour vous tous : je vous aime, vous êtes moi, je suis vous, et je vous soutiens avec compassion dans tout ce que vous faites, pensez, rêvez.

Je suis sûre que cette lumière, qui est en chaque humain, et qui vous permet de tout transformer, se révélera en ce moment de crise pour vous soutenir. Croyez en elle, collez à elle, et vous accéderez à votre conscience supérieure d’être de compassion.  Nous sommes tous UN, voudrait dire bien que nous sommes les bons, les méchants, et surtout tout ce que nous décidons à un instant donné, comme créateurs de notre vie. Cela impactera le tout, oui , tout ce que chacun fait impacte les autres et lui revient dessus. Réfléchissez deux fois avant d’agir, tapotez-vous et cela va très bien se passer !

Je nous fais confiance.

Signé: Une personne qui a transformé la violence chez elle et chez des milliers de personnes jusqu’à maintenant.

Posted in Evenements, Uncategorized | Tagged , , , , , , , , , , | Leave a comment

La Clef de la Sagesse…extrait des Tablettes d’emeraude de Thoth

Moi, Thoth, l’Atlante, je donne librement aux enfants des hommes ma sagesse, mon savoir et mon pouvoir afin qu’ils puissent à leur tour disposer de la sagesse et du pouvoir de transpercer le voile de la nuit grâce à la vigueur de leur lumière.

Homme, ne sois pas vaniteux car Sagesse est Pouvoir et Pouvoir est Sagesse afin de contribuer à la perfection du Tout. Sache que tu dois échanger avec l’ignorant et avec le savant. S’ils viennent à toi écoutes-les, car la sagesse est en Tout.

Ne reste pas silencieux lorsque le mal est prononcé, car la vérité brille au-dessus de tout, comme le Soleil. Celui qui contrevient à la Loi se punira lui-même parce que c’est à travers cette loi que l’Homme acquiert sa liberté.

Ne laisse pas la peur te submerger car la peur est un obstacle, une chaîne qui retient les hommes dans l’obscurité. Durant ta vie active écoute ton cœur et suis ce qu’il te conseille. Aucune richesse ne te sera utile si tu t’ouvres à ses conseils et si tu suis sa voie. Jamais tu ne perdras si tu suis ton cœur.

Ceux qui sont guidés ne deviendront pas des cendres alors que ceux qui sont perdus ne pourront trouver une voie sûre.

Lorsque tu vas parmi les hommes saches que l’amour éclairé de soi est le commencement et la fin du cœur.

Si quelqu’un vient vers toi pour obtenir un conseil laisse le parler librement afin qu’il puisse exprimer sa véritable intention et réaliser ce que son cœur désire. S’il hésite à s’ouvrir c’est qu’il perçoit que tu le juges mal.

N’écoute pas et ne répète pas des propos extravagants puisque leur émission n’est pas en équilibre.

Saches que le silence et l’écoute peuvent donner une grande sagesse à ton interlocuteur alors que le bavardage lui sera inutile.

Ne t’exalte pas devant les autres de peur d’être rabaissé comme la poussière. Si tu dois être un grand homme, sois le pour ta connaissance et ta gentillesse.

Pour connaître la nature de quelqu’un évite les opinions des autres et passe du temps seul avec lui. En discutant et en observant ses comportements tu connaîtras son cœur. Ce qui est gardé en réserve viendra en avant et tu partageras avec lui.

Le fou considère la sagesse et la connaissance comme de l’ignorance et les choses qui sont profitables le heurteront. Il vit dans la mort qui est son aliment.

Le Sage laisse parler son cœur et garde le silence avec sa bouche. Toi homme, écoute la voie de la sagesse, écoute la voie de la Lumière. Les mystères qui émergent du Cosmos illuminent le monde de leur lumière.

Celui qui veut se libérer de l’obscurité doit tout d’abord séparer le matériel de l’immatériel, le feu de la terre; parce que tout comme la terre descend avec la terre le feu monte avec le feu et devient un avec le Feu.

Celui qui connaît le feu en lui, s’élèvera pour rejoindre le feu éternel et reposera en lui pour l’éternité.

Le feu intérieur est la plus grande de toutes les forces parce qu’il a su pénétrer la matière et toutes les choses de la terre. C’est lui qui surpasse toutes les choses.

Sache que si la matière n’existait pas il faudrait l’inventer. Pour se tenir debout l’homme doit s’appuyer sur ce qui résiste. Ainsi, la terre doit résister à l’homme sans quoi il ne pourrait exister.

Tous les yeux ne voient pas la même chose, la forme et la couleur d’un même objet seront perçues différemment selon les yeux qui le regardent. De la même façon, le feu infini passe d’une couleur à l’autre et n’est jamais le même d’une journée à l’autre.

Écoutes la sagesse de Thoth, l’homme est un feu qui brûle et qui éclaire à travers la nuit. Ce feu n’est jamais assouvi, même recouvert du voile de l’obscurité et de la nuit.

En regardant le cœur des hommes avec ma sagesse j’ai vu qu’ils sont enchaînés. Libère ton feu de ses chaînes, ô mon frère, si tu ne veux pas qu’il soit englouti par l’ombre de la nuit.

Sois attentif et écoute ma sagesse: quand le nom et la forme cessent-ils? Dans la conscience invisible et infinie, dans cette force radiante et brillante.

La forme que l’homme constitue en clarifiant sa vision est un effet qui provient d’une cause. Pour un temps, l’homme est une étoile attachée à un corps, jusqu’au moment où elle se libère de ce poids. C’est alors qu’après un dernier moment suprême de luttes et d’efforts elle émerge dans une autre vie.

Celui qui connaît l’origine de toutes choses libère à jamais son étoile du royaume de la nuit.

Rappelle-toi, ô homme, tout ce qui existe est simplement une autre forme de ce qui n’existe pas. Tout passe éternellement d’une forme à une autre forme d’être et tu n’es pas une exception.

Apprécie cette Loi, parce que tout est Loi.

Ne recherches pas ce qui est en dehors de cette Loi parce que ce ne sont que des illusions de tes sens. La plus grande illusion est de croire qu’il n’y a pas d’illusions.

La Sagesse vient à tous ses enfants lorsqu’ils viennent à la sagesse. Depuis des époques reculées la lumière fut cachée. Éveille-toi homme et sois sage.

Posted in Mes pensées du moment, Uncategorized | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a comment